Loading...

Et si tout était possible

impossible-400x300

 

Par Mélissa Miron

Coach de succès – Conférencière – Formatrice

 

Si tu avais une baguette magique, tu feras quoi tout de suite, maintenant? Voici comment je débute certaines rencontres de coaching avec des clients désireux de retrouver la flamme  envers leur entreprise ou de mieux cibler ce qu’ils veulent développer pour la suite de leur développement d’affaires. Dans ta carrière, ta vie personnelle, pour ta retraite et pour tout ce que tu vis, tu peux te le demander. Simple et ludique, cette question donne du fil à retorde plus souvent qu’on ne le croit… Toi, que ferais-tu si tu avais une baguette magique?

 

Trop souvent, l’adulte raisonnable que nous sommes devenus est si campé dans les obligations et le réalisme cartésien de ses jours qu’il en oublie de rêver, de croire, d’oser. On en vient tous à un moment ou l’autre à penser que la vie se résume à faire de son mieux dans le train-train quotidien et à croire que tout le monde est un peu mal dans sa vie, mais qu’il en est ainsi.

 

La magie de l’enfance

À un spectacle de magie récemment avec la classe de mon fils nous étions tous captivés par les tours et illusions qui se passaient devant nos yeux à l’aide de la formule prononcée par le fameux magicien. Voir à quel point les enfants étaient captivés par le spectacle et la mise en scène (à la recherche de la fameuse baguette perdue) et qu’ils suivaient avec intérêt le fil de l’histoire était fascinant. Toutefois ce qui l’était encore plus, c’était de voir les quelques adultes présents les yeux écarquillés, le front plissé et la bouche serrée de scepticisme chercher le truc, l’arnaque derrière toute la mise en scène. Aucun enfant ne doutait de la magie. Tous les adultes doutaient de la magie. Pourtant… 6 colombes sont apparues, des foulards on changés de couleur et des objets ont changés de place sous nos yeux! Comment cela se fait-il? Il semble qu’il ait perdu leur capacité à rêver grand?

 

«The sky is NOT the limit»

Tu connais sûrement le fameux adage voulant que le ciel soit la limite, et bien moi je l’ai modifié pour enlever toute contrainte et toute limite. Depuis plusieurs années j’ai la profonde croyance que même le ciel n’est pas la fin des possibilités. Car en fait, n’est impossible que ce que l’on croit l’être. Mark Twain disait; «Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait». Souvent le bruit des autres, le scepticisme nuit au rêve. Si tu avais vu les adultes au spectacle de magie se regarder entre eux du coin de l’œil, tu aurais constaté à quel point le fait qu’il est important pour l’adulte de rester dans le rang. Tu aurais aussi été impressionné par chaque enfant qui regardait droit devant lui le spectacle, s’en remettant totalement à la magie.

 

Le principe derrière la fameuse question Si tu avais une baguette magique, tu feras quoi tout de suite, maintenant? est simple et thérapeutique; pour la majorité des adultes, un scénario fantaisiste ou ludique doit être crée afin de les ramener à la capacité de voir au delà de ce qu’ils connaissent déjà, de leur perception de ce qui est possible. C’est comme si le fait de se prêter au jeu de la magie ouvrait une porte très lourde et poussiéreuse, la porte d’une pièce peu visitée récemment.

 

Faire tomber les limites

L’astuce principale pour rêver et créer ta vie idéale est de faire tomber les limites que tu t’imposes et que la société t’a peut-être apprises. Steve Jobs l’a fait, Walt Disney l’a fait, Elon Musk le fait présentement, ils sont des centaines, des milliers, des millions à le faire à plus ou moins grande échelle. La mère qui croit aux capacités de son fils malgré son TDAH ou son sydrôme asperger, l’entraîneur qui croit au potentiel de victoire de son équipe malgré une série de défaites, celui qui recherche un emploi et continue après des dizaines de refus et je pourrais continuer ainsi longtemps.

Trouver ses modèles

Cessons de nous regarder du coin de l’œil afin que personne de ressorte du rang. Cesse de nommer toutes les raisons qui pourraient ne pas fonctionner et trouve LA raison pourquoi tu pourrais y croire. Autour de toi et dans la société, trouve tes modèles qui t’inspirerons à plus et qui te permettront de retrouver ton esprit d’enfant. Trouve ta formule magique, cette phrase que tu te répèteras tel un mantra motivant afin de partir à la recherche de la baguette magique perdue.

Le pourvoir des introvertis

solitude-455768_640

Souvent lors de mes formations en communication verbale ou réseautage d’affaires, les participants présents sont plutôt de type introverti. Ils relèvent le fait qu’ils ne sont pas naturellement portés à proclamer haut et fort qui ils sont, qu’ils ont tendance à rester discrets dans un groupe et surtout qu’ils sont plus enclin à écouter qu’à parler. Ces participants envient beaucoup les extravertis, car il leur semble que c’est là que réside la clé de la réussite.

ERREUR!

La majorité des grands leaders, historiquement ou de nos temps modernes, sont des introvertis. Oui, vous avez bien lu. Comment cela se fait-il? Voyons voir:

1. Communiquer, c’est au delà du simple fait de parler. C’est écouter l’autre, échanger, questionner. Les introvertis, de par leur réserve, ont développé une écoute de beaucoup supérieure aux extravertis.

2. Solitaires, ils apprécient les moments de solitude et surtout les mettent à profit en lisant, en s’informant, en développant leur culture générale, bref cela en fait des êtres plus complets. Ils sont souvent des gens au raisonnement réfléchi et posé.

3. Calmes, ils ont le pouvoir de tempérer, de nuancer et d’harmoniser un groupe.

4. Ils vont à l’essentiel. N’étant pas du type à se donner en spectacle, ils vont droit au but dans leurs interventions et savent cerner le coeur d’un sujet ou le noeud d’un problème.

L’Effet A, mouvement dont je suis particulièrement fière, a publié récemment un article qui vient appuyer ces faits que j’énonce dans ma pratique. Je vous invite à lire l’article «Leadership: les qualités insoupçonnées des introvertis» et, aussi, pourquoi ne pas vous rendre sur leur blogue ou encore les suivre sur Facebook? L’Effet A est un mouvement récent, qui est là pour durer et prospérer avec nous. Soyez au rendez-vous et informez-vous!

En terminant, à tous les extravertis de ce monde, ne soyez pas tristes, déçus ou découragés. Vos qualités ont aussi leurs bénéfices et vous saurez en tirer profit. Les défis sont seulement très différents entre les deux types de personnalités et à tort on condamne trop souvent les introvertis à des rôles de second plan.

À tous, une bonne journée!

Succès = Argent?

Calgary-landlords

Lorsque je parle de succès, plusieurs sous-entendent naturellement «réussite monétaire». Hors pour moi le succès est bien au delà de l’argent ou même de la réussite d’un objectif. Pour moi, le succès est beaucoup plus global, voir holistique même. Le succès a pour moi des racines ramenant à l’équilibre, l’harmonie de nos vies, la réussite dans nos différentes sphères de vie, l’accomplissement et l’épanouissement constants sur le plan humain et professionnel.

Mon slogan, qui devient de plus en plus présent et même le phare de plusieurs activités professionnelles que je chapeaute, fais référence à cela justement.

Osez le succès…

Pour moi, c’est une phrase pleine de possible et très inspirante, motivante et remplie de sens. Lorsqu’on me parle de mon slogan, on fait naturellement un lien avec le succès, cette grande aspiration répandue. Pour moi, le sens premier et profond du slogan réside cependant dans le fait d’OSER…

Oser, c’est se permettre de rêver, de croire. Oser, stimuler notre audace, notre désir de changement. Oser c’est prendre action. Oser pourra permettre d’avancer vers notre succès.

J’ai pour une rare fois lu un article d’un collègue américain qui fait référence au fait que le succès est au delà de l’argent et que pour y toucher un changement de pensée est de mise. Son article; 9 reasons why money does not equal success, est très intéressant et factuel par ses 9 aspects permettant de réviser et bâtir votre propre définition du succès, en vue d’OSER vous y attaquer! Je vous invite donc à lire cet article et me faire part de vos commentaires.

Bonne lecture… bonne réflexion!

9 reasons why money does not equal success:

http://inspower.co/money-does-not-equal-success/?utm_content=buffera83f1&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Ai-je besoin d’un coach?

Calgary-landlords

J’ai beaucoup apprécié cet article paru récemment sur le blogue de Canal Vie; Ai-je besoin d’un coach de vie? Souvent cette question est latente pour plusieurs quand je parle d’accompagnement, de soutient, de coaching…
Non, ce n’est pas un besoin « essentiel » de consulter un coach! Oh combien facilitateur, motivant et encourageant par contre! Avoir un appui sincère et extérieur à notre situation en période de changement, de motivation, de développement d’un projet; ça vous permet d’être au « top » de ce que vous pouvez être et accéder à la réussite désirée.

Pour ma part, j’œuvre particulièrement avec les entrepreneurs, travailleurs autonomes, professionnels, en coaching personnel et d’affaires afin de mieux concilier qui ils sont humainement avec leurs objectifs professionnels, financiers, de réussite et de succès.
Je vous invite à lire le texte de Nadine et me laisser vos commentaires!

Qui sait; peut-être ferez vous le saut!

http://www.canalvie.com/sante-beaute/bien-etre/articles-bien-etre/ai-je-besoin-d-un-coach-de-vie-1.1422775

 

the most fascinating program in relation to stylish
kamagra As an up and coming computer scientist

In a startling conversation with Goku
sac longchampTake pleasure in the newest world of Jeans fashion with Mudd jeans