Loading...

Perdre le contrôle ou prendre le pouvoir?

vincent-tantardini-379710

Par Mélissa Miron

Coach de succès – Conférencière – Formatrice

 

Ma dernière conférence sur scène traitait du pouvoir. De la différence entre le contrôle et le pouvoir pour être plus juste. Sujet riche et vaste, je réalise encore à quel point ce sujet s’applique à toutes les sphères de nos vies tellement chargées et bien sûr à nos comportements au travail. Avez-vous souvent le réflexe de vouloir contrôler les circonstances, les délais, vos collègues, vos employés? Avez-vous le désir de contrôler ce qui se passe, comment la suite va se passer et ainsi contrôler les résultats? Surement oui… On a tous ce désir à un moment où l’autre. Le véritable problème survient lorsque ce n’est plus un désir, c’est votre seconde nature.
Le problème est réel lorsque contrôler est votre seul but, votre combat de chaque instant. Le désir de contrôle est énergivore et vous bouffe possiblement vos meilleures heures d’efficacité à vous débattre en vain contre le vent. Le besoin de contrôle cache souvent un manque de confiance en soi et la peur d’échouer.

 

L’idée du contrôle

 

Bien assise dans notre égo, l’idée du contrôle est une illusion des plus parfaites! Elle laisse croire à l’humain que nous sommes qu’il est effectivement possible de décider de ce qui va se passer ou encore d’avoir main mise sur les circonstances ou les gens. Rien n’est plus faux! Le contrôle est une illusion permettant de rassurer l’humain quant à son libre-arbitre et son jugement. Mais en réalité, l’humain n’a jamais le contrôle, non. Il ne l’a jamais eu et ne l’obtiendra jamais. L’humain a une arme plus redoutable encore, un atout plus précieux; LE POUVOIR.

 

Le vrai atout : le pouvoir

 

Le pouvoir est possiblement notre force cachée la moins exploitée. Lorsque survient un imprévu, je n’ai pas le contrôle sur la situation, j’ai le pouvoir de me positionner face à la situation. J’ai le pouvoir de choisir, agir, m’ajuster et surtout puiser en moi pour être fort et puissant. Malgré que je ne puisse pas changer la situation, j’ai le pouvoir sur l’aspect du «comment» la situation va se gérer.

 

Pouvoir est le verbe lié à nos capacités, nos compétences. Pouvoir est lié aux verbes, choisir, faire, agir, bouger, réagir, concrétiser, réaliser, bâtir. J’ai le pouvoir. J’ai la capacité. J’ai la compétence. J’ai une foule de possibilité. Pouvoir, c’est en fait ce que tout le monde cherche. L’enfant veut pouvoir marcher, s’habiller, manger tout seul, comme un grand. L’ado veut pouvoir décider, choisir, sortir seul et s’affranchir. L’adulte veut contrôler? Illusion. L’adulte veut vraiment au fond sentir qu’il est aux commandes de sa vie, des situations et qu’il a le pouvoir de choisir, être, agir et faire. Sortir de l’illusion du contrôle et embrasser le pouvoir c’est prendre conscience de l’immense force de l’humain.

Concrètement, je fais comment?

 

O.K. au quotidien vous aimeriez savoir comment passer du contrôle au pouvoir? Voici quelques suggestions que j’applique personnellement :

 

  • Un collègue s’absente et cela affecte un projet, un dossier ou me rajoute des tâches? Plutôt que de rager, m’obstiner, tenter de le convaincre d’entrer au bureau ou de me braquer (contrôle) je me demande; «Que puis-je faire pour alléger la situation et tenter de prioriser les tâches les plus importantes?» «Comment cette situation est une opportunité pour moi d’être dans mon pouvoir?»
  • Le réseau informatique plante ou le photocopieur fait défaut au moment de finaliser un document ultra-important à être utilisé dans quelques minutes? Plutôt que de rager, appuyer vingt-cinquante-cent fois sur le bouton marche, céder à la panique ou être empreint d’un stress inutile (contrôle) je me demande; «Qu’est-ce qui pourrait vraiment aider présentement?» «Quel plan B puis-je mettre en branle dès maintenant?»

 

Il est prouvé que lorsque nous sommes prêts à faire face à une situation, nous sommes plus confiants et solides. Préparez-vous, car oui il y aura toujours des contretemps et des imprévus! Une bonne façon de se préparer est de se mettre en tête les deux phrases suivantes à utiliser généreusement dans toute situation venant bouleverser vos plans :

 

  1. Est-ce une situation qui demande une action immédiate et urgente? (Ex : en cas d’accident)
  2. Qu’est-ce que je peux faire, concrètement, pour m’ajuster face à cet imprévu/incident? (Être proactif et en pouvoir plutôt qu’en réaction passive)

 

Passer du contrôle au pouvoir demande un petit élan d’audace… C’est ce qu’il faut pour lâcher la liane du contrôle et attraper celle du pouvoir.

 

 

 

 

 

 

 

Paru dan PAX Magazine, juillet 2017, Vol. 4, No 6

La Sagesse Indienne; principe quatrième

indienne4