Loading...

Les leçons de mon fils à Noël

pexels-photo

Mon blogue, Déc. 2017

Leçon 1

«Une fois clairement formulée, le souhait est en train déjà de se concrétiser»

À 8 ans, c’est possiblement le dernier Noël où mon fils croira encore au gros bonhomme rouge. Et c’est une bénédiction car cela me sert une merveilleuse leçon sur la loi d’attraction et la foi que je vais appliquer à ma vie avec beaucoup plus de conviction.

Mon fils jouait avec un ami dans la salle de jeu et je l’entends mentionner qu’il a demandé une console XBOX au Père-Noël et combien il a hâte de jouer avec. Il mentionne à son ami qu’il sera le premier invité à venir jouer et lui raconte les jeux qu’il va découvrir et comment ce sera merveilleux de jouer à XBOX. Mon fils est convaincu
qu’il recevra son cadeau et il agit déjà comme si la console faisait partie de sa vie. Son ami âgé de 9ans lui répond bien candidement; Julien peut-être que tu n’auras pas de XBOX car c’est vraiment cher. Tu vas peut-être être déçu… Au moment où je me fais la réflexion que l’ami doit avoir découvert que le gros bonhomme rouge est en fait le
portefeuilles des parents et qu’il se peut que le nôtre ne soit pas si garni, mon fils lui répond en me servant le plus belle leçon possible : J’ai écris au Père-Noël et je lui ai demandé. C’est en route. Je n’ai plus qu’à attendre de la recevoir ma console XBOX.

La loi de l’attraction nous invite à demander à l’univers avec sincérité et conviction ce que nous souhaitons obtenir et ensuite d’avoir la foi que c’est déjà en route. D’agir dès maintenant comme si notre souhait était exhaussé au
présent; que l’élément convoité faisait déjà partie de notre vie. Merci mon fils, tu m’as si clairement illustré la foi et la sincérité d’un souhait authentique! Ben oui tu vas l’avoir la console XBOX, c’est déjà en route… Livré et bien caché jusqu’à la nuit magique!

Leçon 2

«Nous sommes plus riches que l’on croit»

En ce temps des fêtes, mon fils comme tous ceux de son âge, a une liste assez longue de cadeaux souhaités. Je le comprends bien car à 8 ans moi aussi j’avais des idées plein la tête de jouets et présents qui me rendraient tellement plus heureuse! Lorsqu’en discutant du coût des cadeaux, du réveillon que l’on prépare et des dépenses de fin
d’années Grand-Papa mentionnant à la blague que «si ça continuait ainsi, il serait pauvre avant Noël» Julien nous a servi une autre belle leçon de vie.

Grand- Papa, tu n’es pas pauvre! Tu as une belle maison, tu as un camion, tu travailles chaque semaine et tu manges souvent. En plus, tu nous as nous autres; maman, papa et moi on t’aime et ça c’est vraiment une richesse!

Fièrement, j’ai regardé mon père avec tellement de gratitude pour ce petit bonhomme qui nous enseigne la vie avec une telle simplicité et une candeur unique! C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Julien et moi participeront à la Grande Guignolée cette année afin de donner notre contribution pour «les vrais pauvres qui en ont vraiment
besoin» comme dit mon fils! Et toi, en quoi es-tu riche présentement?