Loading...

Un bilan authentique

3c3aba30-c86a-11e7-9bcf-008cfa0082e9

Mon blogue, Déc. 2017

Ayant parlé des bilans à quelques reprises récemment, plusieurs m’ont
demandés ma méthode, comment je faisais mes bilans. Selon la situation
précise; suite à une campagne publicitaire, un événement important ou pour mes
finances, certains aspects de mon bilan vont différer. Toutefois, qu’il s’agisse d’un
bilan ponctuel ou de mon bilan de fin d’année, la base est toujours la même :
qu’est-ce que j’aurais vraiment mieux aimé et qu’est-ce que je souhaites pour le
futur.

Les regrets
Premièrement, je ne joue pas à l’autruche. Ma première question authentique est
la suivante : Ai-je un regret en cette année? Y a t il quelque chose que j’aurai
souhaité voir tourner autrement? Soyons honnête, les regrets font partie de notre
évolution. Je n’évoque pas cette question pour m’apitoyer ou ruminer la situation,
non. Le but est de me servir de cette prise de conscience. Comment? Lorsque
j’identifie un regret, je me demande 1) Est-ce que je suis responsable de la
tournure que je déplore? 2) Qu’aurais-je pu faire de différent pour changer l’issue
de la situation? Afin que nous tirions des leçons de nos vies, nous avons tout
intérêt à s’approprier nos sentiments et faire face à nos regrets pour les apaiser.
En faisant cet exercice, je prépare le terrain pour une situation similaire qui se
présentera peut-être à nouveau dans le futur et je connais mieux ce que j’aspire
à faire en tels cas.

Les remords
La nuance étant très importante, le deuxième aspect de tous mes bilans est de
valider si je ressens des remords. C’est-à- dire; Y a t il quelque chose que j’aurais
souhaité faire cette année sans avoir osé? Souvent, petit ou grand geste, il y a un
élément que j’aurais aimé mettre de l’avant et je ne l’ai pas fait. Par peur, paresse

ou simplement parce que je n’ai pas pris le temps; j’identifie le regret en question
et je me demande : Qu’est-ce que je regrette en fait?
Affronter le regret droit dans les yeux permet d’en cerner l’importance et la
source, ainsi que cela prépare aussi le terrain pour des gestes plus audacieux
dans le futur.

Les souhaits
Le troisième aspect de mon bilan, annuel ou ponctuel, est de me ramener dans le
présent après avoir regardé dans le rétroviseur. La question authentique qui s’en
suit est : À la lumière de ses constats (remords et regrets), qu’est-ce que je me
souhaites pour la prochaine année? Au delà de ce que je souhaite avoir ou
posséder, ma question est plutôt orientée sur l’aspect être et faire; Qu’est-ce que
je me souhaite devenir et qu’est-ce que je me souhaites accomplir? Plutôt que
d’en faire une longue liste, je tente ensuite de relier les éléments; quels sont les
points communs entre mes souhaits, comment pourrais-je les résumer en
quelques mots, voir en une seule phrase courte.

Amorcer le virage
Finalement, à partir de la courte phrase résumant mes souhaits, je saisis donc
mon intention pour la future année et j’en fais un mantra que je me répèterai
souvent dans diverses circonstances ainsi que le titre de mon tableau de
visualisation. Lorsque je vivrai divers succès et moments de fierté dans mon
année je vais me répéter ma phrase et voir en quoi elle s’applique à ces
situations. Lorsque mes journées ne seront pas aussi riches que je le souhaites
ou que je me sentirai dans un impasse; la même question sera formulée : En
quoi mon mantra peut me guider maintenant?

À toi qui me suis, me lis et m’offre ta précieuse confiance, j’offre mes plus
sincères et authentiques souhaits de joie, bonheur et authenticité en cette
période des fêtes.

Célébrons nos bilans

pexels-photo-442574

Mon blogue, Nov. 2017

 

Lorsque l’on parle de bilan, on pense naturellement aux finances ou aux échecs. Pourtant, par définition le bilan est le résultat d’une action ou l’état d’une situation. Pour ma part, les bilans sont fréquents car j’aime faire le point sur ma vie et les actions que je pose. J’aime me situer dans ma vie, par rapport à mes rêves, me situer dans ma pratique de coach, dans mes projets d’entreprise. Les bilans sont les rares instants où je regarde en arrière, où je prends le temps de revoir ce que j’ai fait, ce que je ressenti, ce que j’ai vécu.

 

Toujours plus loin

Étant fondamentalement positive et orientée vers l’avenir, je suis une fervente adepte de l’adage «Le passé a sa place derrière toi, dans le passé». Toutefois, je crois que notre cheminement regorge d’informations très précieuses sur qui l’on est, sur qui l’on devient. Je comprends maintenant qu’au fil de nos vies, nous avons rarement le recul nécessaire au présent des évènements pour pouvoir en tirer la rétroaction utile et riche que l’on peut percevoir lors d’un bilan ponctuel. Parce que l’on se met souvent la pression constante d’aller plus loin, de vouloir plus, d’en faire plus, j’ai remarqué que nous ne prenons pas le temps de faire des bilans parce que nous ne trouvons pas notre cheminement aussi impressionnant que souhaité.

 

S’ancrer pour grandir

Pourtant, nous sommes souvent tellement mieux, tellement meilleurs que ce que nous croyons. Nous sommes parfois les pires juges, les plus intransigeants envers nous-mêmes et c’est pourquoi nous n’osons pas nous retourner le temps d’un bilan. Être dans le moment présent, nécessite de se situer dans le temps et de prendre le temps de s’ancrer solidement dans notre vie. Être dans le présent est une action puissante marquant le lieu entre le passé et le futur souhaité. Le temps d’un bilan, on fouille le passé à court ou moyen terme, tel l’archéologue déterminé qui recherche les vestiges des étapes marquantes du temps passé. Le bilan est l’occasion de comprendre ce qui s’est passé et de le voir avec des yeux neufs, le percevoir avec une paix intérieure que seule le temps peut avoir apportée.

 

Célébrer, peu importe le résultat

L’une des puissantes actions que j’ai intégrée à ma vie a été la célébration, peu importe le résultat obtenu. Que le résultat soit décevant, peu impressionnant ou même que les résultats escomptés ne soient pas au rendez-vous, le simple fait d’avoir essayé mérite d’être célébré. Dans chaque situation, nous pouvons célébrer; notre audace, notre courage, notre résilience, notre évolution, nos tentatives vaines, notre foi au projet, nous pouvons même simplement célébrer le fait d’être en vie lors d’un bilan. Ce que j’ai intégré par la célébration c’est la joie, la gratitude et la foi. La célébration est l’occasion de faire émerger le meilleur en toute situation, c’est la conclusion la plus logique a tout bilan que l’on entreprend.

C’est dans le temps, du jour de l’an…

Goal For The 2015

Une nouvelle année qui s’annonce, c’est bien sûr l’occasion de célébrer les accomplissements et la fierté de l’année qui se termine ainsi que c’est l’heure des bilans, des joies, et peut-être des déceptions ou regrets…

Je t’invite à profiter de cette occasion pour te permettre un espace d’introspection afin de prendre vraiment conscience de tes désirs, tes aspirations et tes rêves. Comment pourrais-tu entrevoir la nouvelle année? Comment pourrais-tu faire les choses différemment afin d’obtenir un résultat différent? Qui pourrait te soutenir et t’appuyer afin que tu sois fort et soutenu?

Voilà les grandes questions à mijoter selon moi, c’est exactement celles que me mijote moi aussi en cette dernière journée de l’année!

En terminant, plutôt que de prendre une résolution classique comme ne plus manger de dessert ou t’entraîner plus assidument, je t’invite à prendre la décision de te choisir un mantra, une phrase courte et forte de sens à la fois afin de débuter chacune de tes journées de la nouvelle année et ainsi teinter tes actions en lien avec tes aspirations. Des exemples?

Sois vrai
Tu as le droit de dire non
Choisis toi d’abord
Écoute ton coeur
Crois en toi
Tu es digne d’amour

À toi maintenant de composer ton mantra, celui qui est porteur de sens et de succès pour toi.

Mes vœux les plus sincères t’accompagne pour débuter la nouvelle année,
Sache que je suis toujours là pour toi!

Ta complice Mélissa