Loading...

J’ai mal à mes valeurs

w-a-t-a-r-i-344837

 

Quand on vit un conflit intérieur, qu’on a mal et qu’on se sent mal, c’est souvent que nous sommes en plein conflit de valeurs. Nos valeurs sont les fondements de qui nous sommes elles sont nos racines. Sans nos valeurs, nous perdons toute notre essence. Nos valeurs dictent nos pensées, nos comportements, nos paroles; elles sont le filtre par lequel nous bâtissons nos perceptions du monde. Selon nos valeurs nous déterminons ce qui nous semble juste, bon, bien, mal, laid ect… Au nombre de 12 à 15, nos valeurs font partie intégrante de l’être que nous sommes.

Valeurs fondamentales

Parlons maintenant de nos valeurs essentielles, nos valeurs-phares. Ce sont les valeurs les plus importantes pour nous, celles par lesquelles tout se joue pour nous. Bien que très longtemps les mêmes, celles-ci sont parfois en mouvance lors d’étapes de vie ou de bouleversements. Lorsque deux valeurs; une fondamentale et une «régulière» sont en contradiction, la valeur fondamentale l’emporte et la situation se règle d’elle-même. Lorsque deux valeurs fondamentales sont en contradiction; aie! Conflit de valeurs! Car ces deux valeurs ont toutes deux un besoin et un désir criant d’être honorées et de définir votre pensée, vos actions.

Par exemple, lors de ma formation en coaching et à l’aube de faire ma transition de carrière, deux valeurs fondamentales à cette époque se sont affrontées; Liberté et Sécurité. Mon fort désir de voler vers de nouveaux horizons, de découvrir et d’explorer se confrontait à mon besoin d’être appuyée, encadrée et en zone de confiance. Sans avoir identifié que mon mal-être venait de ce conflit de valeurs, j’aurais pu rester paralysée et inconfortable très longtemps… En identifiant les valeurs au cœur du conflit, j’ai pu créer un environnement favorable à ce que mes deux valeurs coexistent dans cette transition de carrière.

Changement de valeurs

Il arrive, comme je vous l’ai partagé plus tôt, que des valeurs changent de place sur votre échelle. Attention, il presque impossible qu’une valeur que vous possédez disparaisse complètement. Ce qui se passe souvent, c’est qu’une valeur monte en importance et deviennent fondamentale en remplaçant une valeur qui elle prendra une place plus basse dans votre échelle. Il arrive aussi que nos valeurs se transforment subtilement par nos expériences de vie et notre intelligence émotionnelle qui se développe. Par exemple, il pourrait arriver que la valeur Justice devienne la valeur Équité pour vous. Que la valeur Liberté devienne Indépendance. Que la valeur Fidélité devienne Engagement. Nos valeurs sont en mouvance tout comme nous sommes en évolution. L’objectif n’est pas de figer nos valeurs mais de les découvrir, les reconnaitre et les honorer dans nos vies quotidiennes.

Valeur de vie, valeurs d’affaires

Lorsque nous sommes entrepreneur, nous donnerons une partie de notre essence à notre entreprise, à notre projet d’affaires. C’est ainsi que naitra les fondements de l’entreprise et qu’elle prendra vie. Les valeurs d’entreprise permettent de rallier, de connecter et d’exprimer la mission et la philosophie d’affaires. Sans valeur, l’entreprise non plus n’existe pas, elle n’a pas d’essence unique. Lorsque l’entreprise grandit et croît, tout comme l’humain elle modifiera peut-être ses valeurs sans toutefois les changer toutes, ce sera plutôt une actualisation ou une redéfinition du rôle de l’entreprise dans son marché, de sa vocation.

Encore aujourd’hui les Cirque du Soleil, Apple et Tesla portent haut et fort les valeurs des visionnaires fondateurs.
Nos valeurs sont notre fondement. Elle sont là pour nous habiter, pour exprimer notre nature et nous donner une couleur, une essence unique. Découvrons notre nature, honorons nos valeurs.

Le pourvoir des introvertis

solitude-455768_640

Souvent lors de mes formations en communication verbale ou réseautage d’affaires, les participants présents sont plutôt de type introverti. Ils relèvent le fait qu’ils ne sont pas naturellement portés à proclamer haut et fort qui ils sont, qu’ils ont tendance à rester discrets dans un groupe et surtout qu’ils sont plus enclin à écouter qu’à parler. Ces participants envient beaucoup les extravertis, car il leur semble que c’est là que réside la clé de la réussite.

ERREUR!

La majorité des grands leaders, historiquement ou de nos temps modernes, sont des introvertis. Oui, vous avez bien lu. Comment cela se fait-il? Voyons voir:

1. Communiquer, c’est au delà du simple fait de parler. C’est écouter l’autre, échanger, questionner. Les introvertis, de par leur réserve, ont développé une écoute de beaucoup supérieure aux extravertis.

2. Solitaires, ils apprécient les moments de solitude et surtout les mettent à profit en lisant, en s’informant, en développant leur culture générale, bref cela en fait des êtres plus complets. Ils sont souvent des gens au raisonnement réfléchi et posé.

3. Calmes, ils ont le pouvoir de tempérer, de nuancer et d’harmoniser un groupe.

4. Ils vont à l’essentiel. N’étant pas du type à se donner en spectacle, ils vont droit au but dans leurs interventions et savent cerner le coeur d’un sujet ou le noeud d’un problème.

L’Effet A, mouvement dont je suis particulièrement fière, a publié récemment un article qui vient appuyer ces faits que j’énonce dans ma pratique. Je vous invite à lire l’article «Leadership: les qualités insoupçonnées des introvertis» et, aussi, pourquoi ne pas vous rendre sur leur blogue ou encore les suivre sur Facebook? L’Effet A est un mouvement récent, qui est là pour durer et prospérer avec nous. Soyez au rendez-vous et informez-vous!

En terminant, à tous les extravertis de ce monde, ne soyez pas tristes, déçus ou découragés. Vos qualités ont aussi leurs bénéfices et vous saurez en tirer profit. Les défis sont seulement très différents entre les deux types de personnalités et à tort on condamne trop souvent les introvertis à des rôles de second plan.

À tous, une bonne journée!

Réseautage d’affaires… Un mode de vie?

Groupe réseau

Bon matin,

je vous partage un article très intéressant publié dans «Les Affaires» sur le Réseautage d’affaires pour introvertis. En fait on y parle aussi du fait que le réseautage est d’avantage un mode de vie qu’une stratégie purement marketing et j’adhère à plusieurs niveau à cette définition.

Je vous invite donc à réviser votre réseautage ou le développer si vous y êtes novice, en participant au prochain atelier SE DISTINGUER EN RÉSEAUTAGE D’AFFAIRES

Il s’agit d’une formule interactive, dynamique et proactive vous permettant de mieux comprendre le réseautage, de vous y positionner, d’être plus à l’aise dans vos événements et bien sûr de bâtir votre mémorable elevator speech

Il reste quelques places seulement pour cette dernière édition de la saison;

Laval
3 juin 2015
11h30 à 14h

2 formules au choix
a) À votre discrétion: contribution volontaire anonyme comptant
b) Contribution régulière: $45 + tx avec reçu pour fin d’impôts (Paypal, chèque)

Réservez votre place par ici

Pour lire l’article de ma collègue Aude-Marie Marcoux paru dans Les Affaires, cliquez ICI

Au plaisir de vous recevoir en atelier ou de vous croiser en réseautage!

Mélissa

10 points pour une pleine conscience au travail

conscience

Défi constant, la pleine conscience consiste à se recentrer dans le « ici et maintenant » en respect de soi et de son environnement. Souvent associé à la méditation, ce concept a donc souvent une racine un peu trop spirituelle pour certains.

À l’ère technologique où nous sommes, le multi-tasking gagne plus d’adeptes que la pleine conscience, au grand détriment de notre santé mentale et cognitive.

Un autre article des plus pertinents et intéressants de ma collègue Geneviève Desautels vous permet d’intégrer la pleine conscience au travail en 10 points tous simples!

Par ici pour débuter votre pleine conscience;

http://www.lesaffaires.com/blogues/genevieve-desautels/comment-integrer-davantage-la-pleine-conscience-au-travail-/574741

La recette magique des réseaux sociaux

Comportement-achat-consommateur-6-F

Plusieurs d’entre vous me questionnez lors de votre processus de développement d’affaires concernant les réseaux sociaux;

  • Y être ou non?
  • Lequel choisir?
  • Comment les utiliser?

Aussi, plusieurs autres font les gaffes de maladresse, de débutant, qui peuvent rendre votre arrivée sur les réseaux plutôt houleuse et décevante.
Il faut savoir que tout professionnel, travailleur autonome, distributeur en marketing de réseau ou personne d’affaires devrait avoir quelques règles de base en tête avant de plonger dans le monde virtuel social;

  • Choisir le bon réseau selon notre entreprise et le type de client auquel on s’adresse
  • Créer une page « PRO » ou « d’Entreprise » lorsque c’est possible
  • Être sur les médias sociaux pour échanger, partager, créer des liens avec votre communauté
  • Ne pas y être pour vendre à votre réseau, vous perdrez vos contacts et votre crédibilité

Voici un article que j’ai trouvé très pertinent sur le sujet par une firme-web experte en réseaux sociaux et « branding »; Guerilla Web

Une des erreurs les plus fréquentes lorsqu’une entreprise effectue ses premiers pas sur les réseaux sociaux est que, dans bien des cas, celle-ci utilise une page Facebook ou un compte Twitter avec la mentalité qu’il s’agit d’un outil magique pour y faire la promotion de leurs services et de leurs produits. #Wrong!

Pour lire l’article complet: http://www.guerillaweb.ca/comment-debuter-sur-les-reseaux-sociaux/

On se rejoint sur les réseaux?

Moi j’y suis!

Facebook: https://www.facebook.com/melissamiron.ca?ref=tn_tnmn
Linked In: http://ca.linkedin.com/in/melissamironcoach/
Twitter: @MironMeli

Top Fashion Critic Praises Kate Middleton
how to get followers on instagram Understand How a Sail Works

approach reorganisation
kamagraGrab a Stylish Bargain in the Paris Winter Sales

De la Mission à la Vision en passant par l’Objectif

mission-and-vision-statement

Il m’arrive souvent en coaching d’affaires, professionnel ou personnel de constater que les notions de vision, mission et objectif sont plutôt floues ou même confondues pour plusieurs clients.
Je vous propose donc aujourd’hui de prendre quelques instants pour définir ces concepts bien différents les uns des autres et tous complémentaires.

Mission
Qu’on parle de mission de vie ou de mission professionnelle (d’entreprise) le principe est le même; c’est votre raison d’être. C’est ce que vous êtes venus accomplir en ce monde, par votre apport dans la société, en tant qu’humain. C’est donc un concept qui fait référence à la fois à votre passé, votre présent et qui vous propulse à continuer d’avancer pour accomplir votre mission, donc vers le futur.

Vision
En coaching personnel on parle souvent de grand rêve ou de but ultime. En affaires on parle de vision. Le concept est le même; c’est un état futur désirable, enviable et bénéfique pour la personne (ou l’entreprise) et son environnement. La vision est une référence située dans le futur, c’est l’horizon à atteindre. Plus vous êtes en mesure de définir clairement votre horizon, plus grande sont vos chances de marcher en ligne droite vers votre vision et la rendre réalité peu à peu.

Objectif
C’est le chemin à prendre. Entre votre mission (raison d’être) et votre vision (ce que vous voulez atteindre ou devenir) ce sont des objectifs ponctuels et bien ancrés dans le temps et dans l’espace qui vous traceront le chemin pour accéder à vos rêves (vision)

Ces 3 concepts sont au cœur du processus de coaching car ils sont au cœur de chacun; humainement tant que pour l’entreprise. Prendre le temps de se pencher sur la question vous permettra de comprendre qui vous êtes, pourquoi vous exister et ce que vous voulez accomplir et devenir.

Tout un défi trouvez-vous?
Demandez de l’aide… Une ressource d’inspiration et de motivation vous sera bénéfique.

Votre coach de succès,
Mélissa Miron

an clothing pic take pictures about thailand
replica watches What To Wear and Not To Wear To A Rush

and when Tom started out on his parade next morning
coach outletSo What is Fashion Marketing