Loading...

Le temps a son propre agenda

neonbrand-304490

S’il y a une chose que j’ai apprise à grands coups de soupirs et d’épisodes de révolte ces dernières années c’est que le temps a son propre agenda. Rien ne sert de vouloir trop, trop vite. Rien de sert de se fâcher ou de ruer dans les brancards. Rien ne peut usurper le temps qui fait son œuvre. Rien, ni même toi et toute ta fougue ou ton désir d’accélérer les choses.

 

Le timing

On a tous déjà entendu parler du fameux timing; être à la bonne place au bon moment. Peut-être l’as tu déjà vécu le timing parfait. Pour ma part, le timing idéal se traduit par une succession d’actes et de possibilités qui s’alignent en tout points; qui forment une constellation magnifique, fluide, en toute simplicité. Le timing a quelque chose de divin, de surnaturel et c’est un peu comme si une baquette magique oeuvrait autour de moi afin de concrétiser ma vision. C’est aussi ce qu’on appelle «se sentir dans le plan, se sentir sur son X».

Les opportunités

Le temps amène les opportunités qui traduisent de façon concrète l’œuvre qui se crée autour de nous, pour nous.  J’ai longtemps crée les opportunités et forcé les portes. J’ai voulu marcher contre le vent et tirer sur les feuilles de carottes pour les faire pousser plus vite! Et si les opportunités qui viennent à nous étaient de petites pierres blanches disposées pour guider notre route comme le petit poucet l’a fait avant nous? Le temps nous permet de solidifier notre vision et nos aspirations, il permet aussi de se mouler au flot de la vie. Le temps amènera à toi tout ce dont tu as besoin et souvent encore mieux que tu aurais pu l’imaginer. Le temps te permettra de t’en remettre à ton pourquoi, plutôt que d’être toujours dans le comment.

La relativité

Le temps n’est rien. Le temps est relatif. Le temps est un concept intangible que l’humain a traduit en mesures afin d’essayer de le comprendre, de le gérer. Mais il est bien plus malin le temps, il ne se laisse pas mettre en boîte. Si le temps est relatif et qu’il peut se passer plus en quelques jours qu’en toute une année entière, à quoi bon vouloir contrôler le temps? Si le temps est relatif et qu’il n’est en rien une mesure constante, pourquoi ne pas s’en remettre à son agenda plutôt que de lui imposer le nôtre?

 

Depuis que je fais confiance au temps et à son agenda, le mien s’est tellement simplifié et allégé! L’espace se crée pour l’essentiel et l’important. Les opportunités se succèdent dans une danse parfois rythmée parfois langoureuse mais jamais ennuyante. Depuis que j’ai accepté que le temps prenne son temps, qu’il a son propre agenda, je prends mon temps et je lui remets mon agenda. Et j’avance avec plus de confiance, de légèreté et même… avec plus de rapidité!

  • Publié par : Caroline Vaillancourt

    Aucune notice n’est disponible pour l’instant

Ajouter un commentaire